Ma voiture

24 février 2018 – J’ai enfin réalisé ce rêve : rouler à Daytona !

22 février 2017 – Ce qui devait être un grand jour est une amère déception. En effet il pleut des cordes maintenant et la session est annulée, car on ne roule pas sous la pluie en NASCAR. Les pneus sont lisses, il n’y a pas d’essuie-glace et les autos ne tiennent absolument pas la route dans ces conditions. C’était la dernière session prévue, la piste est prise ensuite par les professionnels qui s’installent pour la course de dimanche. Il fera beau demain et le reste de la semaine parait-il…

Nous avons juste droit à une petite visite du garage voir les voitures de près…

Les voitures de course NASCAR sont très spécifiques. Leur forme doit reprendre le profil et les dimensions d’une voiture de série et les commissaires vérifient avec de grands gabarits que le profil d’origine n’est pas altéré ou aplati… La comparaison s’arrête là. Les carrosseries sont en polyester. Toutes les vitres sont en plastique rivé à la carrosserie. Il n’y a pas de porte. Quand le pilote est à bord, on vient refermer avec une grille souple afin d’éviter l’intrusion d’objets.

Toutes les décos de phares, feux, calandre, échappements à l’arrière sont factices. l’échappement est latéral à gauche et à droite.

Le chassis est tubulaire avec des raidisseurs en alu. Boîte à 4 rapports.

La voiture n’est pas faite pour tourner et on ne cherche donc pas à mettre le poids près du centre de gravité. Moteur avant et réservoir de 125 litres à l’arrière ne favoriseraient pas la maniabilité.

Les pneus sont lisses, on ne roule que sur du sec. Les pneus sont identiques avant et arrière avec du 27.5×12.0 sur des roues de 15 pouces de diamètre.

Les voitures sont rentrées au garage. Faudra revenir…

rpde13Une Chevrolet Camaro en pace car

Publicités