175 feet of history

25 février – Les levers de soleil sont magnifiques, alors puisqu’on est sur la côte est, autant en profiter.

Aujourd’hui j’avais prévu d’aller à Cocoa Beach, en face de Cap Canaveral, assister au lancement d’une fusée Falcon 9 partiellement réutilisable (du coup j’aurais peut être vu le retour aussi !), de la société SpaceX d’Elon Musk. Ce lancement avait été avancé et était fermé au public à Cap Canaveral. C’est le canadien d’hier qui m’avait conseillé cet endroit, on y aperçoit les tours de la NASA en face. Hélas, j’apprends à la télé qu’il est reporté. Pas grave, je profiterai mieux de la journée ici. C’est marée basse le matin et je vais à la jetée, profitant de l’immense miroir créé par la mer retirée.

A la jetée je tombe pile sur la sortie au filet d’un requin marteau de taille intéressante. Celui-là ils le gardent et le pêcheur, heureux de sa prise, va le vider de suite. Il me dit que c’est très bon à manger. Je le trouve magnifique, juste sorti de l’eau comme çà.

Au retour j’essaie la piscine, l’eau est fraîche et bonne. C’est plutôt la crainte des méduses qui m’a empêché de me baigner, j’ai eu de la chance jusque là, je n’ai pas envie de gâcher mon séjour avec une mauvaise rencontre dans les rouleaux, même si elles ne sont pas nombreuses. Je vais me chercher un panier de crevettes frites à un camion de la plage et je déjeune sur le balcon. L’hôtel est idéalement orienté, soleil le matin, puis ombre au fur et à mesure que la chaleur augmente. Avec une Budweiser fraîche, je vous dis pas…

Le dimanche, tous les habitants de Floride doivent être à la plage car ça s’est rempli encore plus qu’hier. Et ici le « Miko chocolats glacés » il n’est pas à pied, il roule en camion jaune sur la plage. Bon, il y a quand même des morceaux de plage interdits aux voitures …

L’après-midi je m’offre une dernière balade en Camaro pour aller tout au bout de la péninsule, à Ponce Inlet, en face de New Smyrna Beach. Là, à l’entrée de la baie, il y a un phare de 175 pieds de haut (53 mètres) avec 194 marches à monter, par volées de 22, j’ai compté. Du haut de ce phare qui date de 1897 (121 ans) on a bien sûr un panorama magnifique sur toute la côte …

Sur place on visite aussi 2-3 bricoles et je vais ensuite au bout de la péninsule à pied, là où il y a une jetée en pierres. Ce pêcheur avait l’air d’avoir attrapé du gros tant il tirait, mais… cassé ! Beaucoup de bateaux de plaisance à moteur au large, gros et puissants, pas un voilier ! Il y a une mise à l’eau où ils viennent avec leurs énormes pick-ups déposer des bateaux habitables dans des attelages impressionnants.

Pour ceux qui croient que je n’ai pas vu un arbre là-bas, voici un aperçu de la végétation sur cette péninsule.

Au retour, embouteillage massif dans l’autre sens de ceux qui quittent la plage pour rejoindre l’un des immenses ponts qui desservent Daytona Beach.

Voilà, ça se termine, demain départ ! Les derniers rayons de soleil rasants viennent se refléter dans la Camaro en passant sous l’hôtel, sur la plage les lifeguards font partir les dernières autos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s