Journée cool

22 février – Toujours un ciel bleu immaculé. La marée est assez basse aussi je prends un vélo de location sur le chemin. La démultiplication, pas de vitesses, convient parfaitement pour la plage, les pneus sont assez gros pour le sable dur mais bon c’est pas rapide quand même. Pas de frein, faut rétropédaler.

Je veux aller jusqu’à la deuxième jetée située à environ 12 km. Le loueur me dit que j’en ai pour 2 heures aller-retour. Je roule depuis une demi-heure et toujours pas de jetée en vue. Il y a pas mal de brume de mer. Elle finit par apparaître et je vais m’y désaltérer dans le bar restau situé dessus et où la serveuse très souriante a manifestement envie de me vendre le restau complet. Il y a plus de monde de ce côté, plus de voitures sur la plage, les résidences et hôtels sont plus grands, plus hauts. Je préfère le côté nord, au delà de Speedway Avenue. La jetée est plus étroite, bouge un peu, probablement secouée par Irma, et au bout on retrouve un lot de pêcheurs.

Celui-ci vient justement d’attraper un poisson quand je découvre cette étrange catapulte pointée vers le large. Il y a une batterie qui alimente un compresseur électrique qui gonfle un cylindre. Le mano indique jusqu’à 200 bars. On abaisse une manette et poum ça part. Mais il part quoi ? Le pêcheur me dit que c’est pour envoyer des gros appâts au large pour attraper des gros poissons. Celui qu’ils viennent d’attraper va être découpé et servir d’appât. Il va être mis dans un tube avec j’imagine l’hameçon et une ligne qui se déroule vite. Il y a une longue perche pour enfiler tout çà au fond du tube plastique.

Je les laisse à leur bricole pour prendre le chemin du retour par la ville car la marée est montée entre temps. Ça roule mieux sur les larges trottoirs bien arrondis aux intersections, on profite bien des gros V8 ou des Harley qui passent mais on est quand même mieux en Camaro ! Je rends le vélo et prends une assiette de crevettes et frites à un camion de la plage.

Après une petite sieste, je découvre la Camaro pour aller au New Smyrna Speedway à une trentaine de km. Il n’y a pas de courses en ce moment mais j’avais envie de voir un petit circuit d’Amérique profonde. Il est situé dans un endroit désert, comme ça il ne dérange personne et il est complètement désert justement. Je me balade dans les installations, c’est un petit ovale d’un km maxi, 2 virages relevés, très large. Il y a une voiture sous les tribunes, peut être je pourrais la démarrer et aller faire un tour… Ça ressemble à des voitures NASCAR mais là on est dans la 4ème division !

J’ai trouvé une petite séquence de 2018 sur YouTube pour voir comment ça se passe. C’est beaucoup moins rapide qu’à Daytona, il n’y a pas de gros crashes mais ici on casse de la voiture avec obstination !!!

Je pars ensuite en direction des plages de New Smyrna, en mode balade, profitant de cette voiture de rêve. Les plages sont les mêmes qu’à Daytona mais New Smyrna est encastré dans un système lagunaire complexe offrant de beaux points de vue sur les plans d’eau intérieurs. C’est le domaine de la plaisance et de la pêche en bateau, il y a un port, un joli petit centre ville animé. Je me perds dans des zones pavillonnaires coquettes de classe moyenne avant de tomber sur cette avenue bordée d’immenses et superbes maisons. Chacune à son ponton couvert au bord de l’eau de l’autre côté de la route.

Je rentre à l’hôtel pour une autre balade les pieds dans l’eau au soleil couchant, il fait nuit noire vers 19 heures.

Je regarde les infos sur 6 News, là-bas le JT c’est présenté par du lourd ! Je comprends enfin la signification de ces alertes reçues tout l’après-midi sur mon téléphone et dans la voiture. C’est une disparition.

Amber alert: an emergency response system that disseminates information about a missing person (usually a child), by media broadcasting or electronic roadway signs.

Publicités

2 réflexions sur “Journée cool

  1. Hello Patrick, Journée « coo »l ici, en Bresse, « j’en ai froid dans le dos « !!

    En réalité, à la pêche, le plus difficile n’est pas de comprendre comment la technique d’amorçage fonctionne mais plutôt d’amorcer avec précision… Tes pêcheurs doivent connaître le spot ! Sinon, ils peuvent continuer à rêver…

    Allez, continue à marcher les pieds dans l’eau de mer, the best for feet !!!

    bises

    francine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s