1er mars

Nous continuons nos visites à Savannah dont le centre se révèle particulièrement agréable à vivre avec ses 22 squares parfaitement répartis à intervalles réguliers tous les deux ou trois blocs, son grand parc Forsyth et son cimetière Colonial Park.

On commence par un petit-déjeuner au Savannah Coffee Roasters, un établissement réputé à Savannah, et qui sert des croissants bien français. On a du mal à le trouver car on n’a pas compris le système de numérotation des rues qui repart à 0 entre west et east.  C’est un habitant abordé dans la rue qui nous y emmène alors que ce n’est pas son chemin, démontrant une nouvelle fois la serviabilité des américains. D’une façon générale, ils s’arrêtent aux passages piétons même quand c’est à eux de passer, ou bien vous laissent toujours passer en premier dans la rue. On y discute aussi un moment avec ce rider Harley-Davidson, j’ai justement un maillot Harley sur le dos.

Visite de la maison Owens-Thomas

Cette grande maison bourgeoise meublée se visite en commençant par le jardin, puis l’entresol où vivait et travaillait le personnel de maison, puis le RDC surélevé avec les pièces de réception et l’étage avec les chambres. Elle a été construite en 1819 pour un riche marchand, Richard Richardson, et a hébergé le Général Lafayette en 1825.

La maison a besoin d’entretien et on s’étonne que notre Ministère de la Culture ne subventionne pas un peu en mémoire de Lafayette alors que les américains subventionnent tellement de monuments et sites français…

Devant la maison passe un des innombrables bus de touristes qui parcourent la ville. Ils s’arrêtent à plusieurs endroits où monte un acteur en costume qui vient faire son discours sur le lieu. Nous avons sympathisé un moment avec celle-ci :

D’autres photos de l’intérieur, car il était interdit de photographier. On a beaucoup aimé l’escalier avec le pont en bois intérieur qui le surmontait. Il y a beaucoup d’innovations architecturales dans cette maison.

  • Visite du Jepsen Center for the Arts
    Le musée présente principalement Nick Cave, un artiste contemporain de Chicago. On y trouve aussi la statue de la Bird Girl (fille aux oiseaux) rendue célèbre sur la couverture d’un livre référence à Savannah, « Midnight in the Garden of Good and Evil » (Minuit dans le jardin du bien et du mal). La statue se trouvait dans un cimetière qu’on verra demain et est ici très mal exposée à contre jour.

Visite du Telfair Academy Mansion and Art Museum

C’est une ancienne et vaste mansion qui a conservé quelques unes des pièces de vie d’origine et dont le reste a été transformé en musée de peintures. On y trouve pas mal de peintres français pas forcément connus chez nous.

1mars25

Croisière sur la rivière Savannah

Croisière est un bien grand mot pour cette attraction décevante car on nous avait vendu un concert de Gospel à bord qui n’ a pas eu lieu (a-t-on mal compris ?). C’est l’occasion de redescendre sur les quais avec ses bâtiments anciens en briques, d’observer ces curieuses installations de gaz de ville,  de faire un tour dans une pâtisserie, avant d’embarquer sur le Georgia Queen, réplique en acier des fameux steamers du Mississippi. Il a d’ailleurs été construit là-bas en 1999 avant de rejoindre Savannah. La balade s’est résumée à 2 ronds dans l’eau de part et d’autre du grand pont suspendu qui domine la ville, avec vue imprenable sur des cargos et des remorqueurs à quai. Savannah est le 4ème port commercial des USA. Et il n’a même pas mis en route sa roue à aubes ! À éviter.

Chippewa Square

C’est là qu’a été tourné le début du film Forest Gump, quand Tom Hanks fait son monologue sur un banc public à un arrêt de bus. Nous discutons avec une étudiante qui nous indique l’emplacement du banc, aujourd’hui dans un musée, et que le trottoir et l’arrêt de bus, probablement montés pour les besoins du film,  ont fait place à la circulation.

1mars60

1mars61

On ne se lasse pas des somptueuses maisons de Savannah :

1mars39

La ville de Savannah a tellement de charme que nous décidons d’y rester 2 jours de plus et de ne pas aller à Charleston que les habitants du coin ne nous ont pas chaleureusement recommandée et qui présente des constructions similaires en plus vaste, donc moins convivial…

Publicités

Une réflexion sur “1er mars

  1. Ca me redonne envie de voyager ! Il faudra que tu nous mettes une carte de votre road trip pour qu’on se rende compte mais j’ai l’impression que vous roulez bien, dis-moi ! Keep moving 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s